Contenu principal

Il n’est pas nécessaire d’être marié, d’avoir des enfants ou d’être propriétaire d’une maison pour devenir famille d’accueil. Vous devez toutefois posséder d’excellentes compétences parentales, aimer les enfants et avoir du temps à leur accorder sur les plans physique et émotionnel. Les fournisseurs de soins permettent aux enfants de conserver leurs liens sociaux, culturels et religieux. La Société vise le retour des enfants dans leur famille. Ainsi, elle demande aux familles d’accueil d’encourager les visites de l’enfant avec sa famille biologique et de rencontrer et soutenir la famille.

Devenir famille d’accueil est une décision importante et qui aura un impact sur tous ceux qui vivent chez vous. Est-ce que devenir famille d’accueil est bon choix pour vous et votre famille à ce stade de votre vie? Les éléments suivants peuvent vous aider à prendre une décision.

Stabilité financière

Avant de pouvoir être approuvées à titre de famille d’accueil, les familles doivent déjà pouvoir s’acquitter de leurs obligations financières personnelles. Les fournisseurs de soins ne reçoivent aucun salaire. À la fin de chaque mois, ils reçoivent un montant pour couvrir les frais encourus pour prendre soin des enfants qu’ils ont pris en charge. Le montant total dépend du tarif journalier fixe préétabli.

Un endroit où dormir

Les enfants pris en charge peuvent partager une chambre à coucher, mais ils doivent disposer de leur propre lit. Les enfants âgés de six ans ou plus ne peuvent partager une chambre à coucher qu’avec un enfant du même sexe. Les enfants pris en charge ne peuvent pas avoir une chambre à coucher au sous-sol.

Les parents d’accueil qui travaillent

Les enfants se développent mieux lorsqu’ils habitent dans une maison où le fournisseur de soins est un parent à la maison. Les personnes qui travaillent peuvent prendre soin d’enfants âgés de six ans ou plus. Les personnes qui travaillent et qui veulent devenir parents d’accueil doivent pouvoir identifier un autre adulte, désigné comme tuteur suppléant, qui pourrait être responsable des soins quotidiens de l’enfant. Il s’agit souvent d’un voisin, d’un parent ou d’un ami.

Cigarette

Tous les foyers d’accueil et tous les véhicules des fournisseurs de soins doivent être un environnement sans fumée.