Contenu principal

Nous ne connaissons et ne comprenons pas toutes les causes de la violence et de la négligence envers les enfants. Par contre, nous savons que le rôle des parents entre parfois en ligne de compte. Le rôle parental, lorsque combiné à d’autres stress de la vie, peut nuire aux mécanismes d’adaptation et mener à la violence ou à la négligence envers les enfants. Apprendre à déceler les différents types de violence et de négligence vous aidera à dénoncer les situations qui vous préoccupent avec plus de conviction.

Violence physique

Il est question de violence physique lorsqu’un enfant âgé de 16 ans ou moins a subi des maux physiques infligés par la personne qui en est responsable. Cette violence comprend aussi les maux physiques causés par le défaut de subvenir aux besoins de l’enfant. Le manque de soins, le manque de surveillance ou de protection ou la négligence habituelle de la personne responsable de l’enfant sont également de la violence physique.

Violence sexuelle

La violence sexuelle est lorsqu’un enfant âgé de 16 ans ou moins subit une atteinte aux mœurs ou est exploité sexuellement par un parent ou une personne qui en est responsable. Négliger sciemment de protéger un enfant contre l’exploitation sexuelle est aussi de la violence sexuelle.

Violence psychologique

Il y a violence psychologique lorsqu’un parent ou une autre personne qui en est responsable cause des maux affectifs à un enfant âgé de 16 ans ou moins. Les maux peuvent être causés par la violence verbale, la cruauté mentale, les mauvais traitements psychologiques et l’exposition à la violence conjugale. La violence psychologique se traduit souvent par un grave sentiment d’angoisse, un état dépressif, un fort repliement sur soi, un comportement autodestructeur ou agressif ou un retard de développement. Négliger consciemment de protéger un enfant contre les maux affectifs ou ne pas fournir de service ou de traitement est aussi de la violence psychologique.

Négligence

Il est question de négligence lorsque le parent ou la personne qui est responsable d’un enfant âgé de 16 ans ou moins ne satisfait pas à ses besoins de base. Le développement et les besoins physiques, émotionnels ou psychologiques de l’enfant sont considérés comme les besoins de base. Il y négligence lorsque ces éléments ne sont pas fournis : une bonne alimentation, des soins médicaux, des vêtements appropriés au climat, de la supervision, un foyer propre et sécuritaire. Le manque de soutien émotionnel et d’affection est aussi de la négligence.

Abandon

Il est question d’abandon lorsque le père ou la mère d’un enfant âgé de 16 ans ou moins est décédé ou ne peut pas exercer ses droits de garde sur l’enfant. Il y a abandon si le parent refuse ou n’est pas en mesure d’assumer à nouveau la garde d’un enfant placé dans un établissement. 

Si vous croyez qu’un enfant ou un jeune est victime de violence, de négligence ou qu’il est à risque d’être blessé, contactez-nous immédiatement.

Si vous la voyez et l’entendez, alors signalez-la!